jeudi 25 juin 2009

League of Six (2008 - Moyen - 3 à 5j)


Benoit: 7,2/10
Tout d'abord, j'ai apprécié le thème original de League of Six dans lequel un collecteur d'impôt passe d'une ville à l'autre pour collecter des marchandises, des soldats et des chevaux pour gagner du prestige à la cour du roi. Idem pour le joli matériel de jeu. Certains mécanismes de jeu sont intéressants:
- l'enchère : on se déplace d'une ville à l'autre en voulant collecter dans la ville la plus attractive qui change à chaque tour et on "paie" pour ses déplacements en soldats!
- l'optimisation des ressources aux entrepots est également bien pensée.
Je reste cependant un peu dubitatif quand à la stratégie à mettre en oeuvre. J'ai plus l'impression qu'il faut respecter quelques principes simples dans les enchères (ce que perso j'ai complètement foiré) et faire gentillement ses petits calculs à l'entrepot pour terminer à la fin dans un mouchoir de poche...


Philrey212: 7,9/10
Voilà un jeu bien sympatique qui, pour moi, introduit plusieurs mécaniques intéressantes.
+ D'abord, le système d'enchère, avec un 'je ne sais quoi' de stop ou encore. Entendez par là que vous pouvez acceptez l'offre d'un joueur pour un emplacement dans une ville (il vous donne alors les gardes qui vous permettent de vous déplacer, en toute sécurité, vers une autre ville), et recommencer ce petit jeu dans cette autre ville, voir revenir dans une ville pour offrir plus de gardes que votre adversaire. L'importance des gardes n'est donc pas négligeable!
+ Ensuite, la collecte de ressources dans les villes. Elle est déterminée par une tuile hexagonale offrant plusieurs possibilités. C'est vous qui choisissez l'orientation de la tuile en fonction de ce qui vous intéresse le plus à ce moment de la partie (ressources, gardes, chevaux, etc)
+ La 'vente' des ressources dans les entrepôt royaux (vous récolter des points d'influence) et les entrepôts publiques (pour les cartes nobles). Le premier joueur choisit une ligne, même s'il ne sait pas la compléter avec ses ressources, forçant ainsi les autres joueurs à le faire à sa place. Très astucieux!
+ La détermination du premier joueur. Celui qui dépense le plus de gardes aura le privilège (ou pas) d'être le premier à choisir l'orientation de la tuile de ressources dans la ville ou il se trouve. Au tour suivant, c'est celui qui aura dépensé le moins de gardes qui débutera la phase du choix de villes (via enchères telles qu'expliquer plus haut). Le joueur qui récolte le plus de chevaux d'argent aura l'avantage d'être le premier à accéder aux entrepôts.
Il faut se battre sur plusieurs fronts!
- Par contre, toute cette gestion de 'premier joueur' (nombre de gardes, de chevaux d'argent) donne l'impression de ne pas savoir vraiment établir une stratégie sur l'ensemble de la partie mais plus au tour par tour. Et en écrivant ces mots, j'en reste un peu indécis!
En résumé, League of Six ne m'a pas déçu et vaut le détour. En plus, le matos est agréable, les règles pas trop compliquées et courtes et une partie est emballée en moins de 90 minutes.

SwatSh: 7/10
League of Six est un jeu basé sur des enchères (naaaaaaaaaaaaaaaaaaaan, po vré!!! Vin d'jeu de Vin d'jeu). Mais ici, elles sont assez sympas. On place son pion devant une ville pour en profiter et si quelqu'un d'autre veut profiter de la même ville, il devra payer au joueur qui s'y trouve des "soldats". Mais ce joueur peut ne pas se laisser faire et proposer à l'autre plus de soldats pour rester. Dès qu'il y a un joueur qui ne veut plus renchérir, il se déplace vers une autre ville et reçoit la dernière mise de l'autre joueur.
Chaque ville est différente et propose des bonus différents et déséquilibrés (certaines villes sont clairement plus intéressantes que d'autres).
Les types de bonus sont de 3 sortes:
- Soldats: pour payer les enchères
- Denrées: pour gagner des points de victoire
- Chevaux, pour être le premier à pouvoir placer ses denrées au marché et ainsi gagner des points de victoire.
Il faut donc veiller à un juste équilibre entre les 3.
Bref, un jeu sympa, rapide, bien foutu, qui amène la réflexion mais pas trop quand même.



SwatSh: Les 3 villes avec une carte dessus sont déterminées au hasard à chaque tour et sont assiégées, donc inaccessibles. A 3 joueurs donc, nous disposons d'un choix entre 3 villes! Chacun aura donc sa propre ville à la fin de la phase d'enchère.
En bas à droite vous voyez, sur la charrette, les denrées qu'un joueur a acquises ce tour-ci (on ne peut pas les conserver pour un autre tour). Il ira les vendre au marché (juste au dessus) et essayera d'en retirer un bon prix. Il a 4 marchandises, ce qui est déjà très bien, mais n'a qu'un cheval. Les 2 autres joueurs choisiront donc avant lui leur emplacement au marché. Il aura donc moins de choix et risquera de vendre à moindre prix.

1 commentaire: