vendredi 1 janvier 2010

Rush n' Crush

2009 - 3 à 6 joueurs - Moyen - F. Henry - Ed Rackham


SwatSh: 8 /10
Rush n'Crush est un jeu de course futuriste et violent! Outre aller le plus vite possible pour atteindre en premier la ligne d'arrivée, vous profitez de vos différents équipements pour aller plus vite, refroidir plus rapidement votre bolide, avoir de meilleurs protections, avoir des armes contre vos ennemis,...

Dans Rush n'Crush, vos bolides ont la particularité d'avancer d'un nombre de case fixé par vous et non par un dé. Mais au plus vous irez vite, au plus vous prendrez des risques sur la surchauffe de votre moteur et sur le nombre de changement de voies que vous pourrez effectuer. Et au moins de changements de voie vous pourrez effectuer, au plus de chance vous aurez à ce que votre bolide s'écrase contre un de vos adversaires ou contr un mur.

Rush n'Crush nous apporte une nouvelle mécanique dans le monde très peuplé des jeux de courses. On obtient un jeu de course subtil, intelligent, où on est plongé dans la course, et où la prise de risque et donc la hasard intervient et apporte son lot de suspense.

Notre course était fantastique, je vous raconte la fin plus bas.


Philrey212: 4/10
Bon, parmi les jeux de courses déjà joués, celui-ci ne m'a pas beaucoup marqué. La chance dans Rush n Crush est beaucoup trop omniprésente.
Je regrette:
- Les équipements inutiles (surtout ceux qui nécessite une proximité des véhicules telle que la scie circulaire ou les pare-chocs spéciaux)
- Le système de changement de vitesse est assez ... "compliqué" et peu efficace;
- l'équilibre des caractéristiques entre les trois véhicules en course;
- bonsoir pour rattraper le premier (sauf s'il le veut bien, pour le fun)
- La température du moteur est LE paramètre à surveiller, laissant les autres loin derrière (à s'en demander parfois pourquoi ils sont là!)
- Le thème futuriste de la course aurait pu être plus "futuriste" (plus ingénieux?)

Les quelques plus (comme dans beaucoup de jeux de course)
+ La gestion des paramètres tels que la température du moteur, les "coups du volant", les dégats du véhicule, etc.

Bref, j'ai pas trop accroché à Rush n'Crush. Ceci dit, je ne suis peut-être pas fait pour les jeux de courses!

Benoit: 8,2/10
Rush n'Crush est mon premier jeu de course sur plateau... et j'ai franchement aimé!

Point fort du jeu: la prise de risque optimale en fonction de la situation dans laquelle on se trouve. Si je caracole en tête de la course, il vaut mieux assurer sa position et ne pas risquer de faire griller son moteur en jouant trop du turbo ou de se prendre un mur par manque de vivacité dans les tounants. En revanche, quand on est largué en dernière position, on prend tous les risques et avec un peu de bol, ça marche; on peut reprendre la tête de la course sur un coup de dé!

Dans cette partie, SwatSh prend la tête dès le premier coup et la garde pendant les deux tiers du parcourt. Phil prend un risque et entre plein pot dans la zone de petits tournants serrés ce qui lui coute un max en raison d'un jet de dés malheureux! Il ne peut éviter au tour suivant de se prendre un mur qui le met hors jeu. Je tente également ma chance et un triple 5 me permet de venir me placer juste derrière SwatSh. Je lui tire un coup de canon dans l'aileron arrière, il m'envoie du feu sur mon avant et ... je prend la tête de la course grâce à ma vitesse d'inertie supérieure! WHOUAWHH hurle le public ébahi par se coup de génie.
Ensuite, probablement fatigué par une course longue et épuisante, je fais le mauvais choix tactique; je veux assurer ma victoire et ne prend aucun risque au dernier coup! Je m'arrête devant la ligne pour éviter de faire exploser mon moteur et ... me fais griller la politesse par SwatSh décidémment très en forme! BRAVO au meilleur d'entre nous "aujourd'hui"!



Voici le plateau qu'on a créé à l'aide de 9 mini plateaux qui sont recto verso: une multitude de circuits à créer donc...

Les 3 derniers tours de notre course on vu le véhicule en tête à chaque fois changer pour finalement voir gagner le véhicule le moins abîmé car l'autre ne pouvait se permettre une surchauffe de trop...
C'était vraiment une belle fin.

3 commentaires: