vendredi 1 janvier 2010

Elektro Manager

2009 - 2 à 5 joueurs - Moyen - F. Friese - Ed Filosofia



SwatSh: 7,5 /10
Friedemann Friese est un auteur atypique (évidemment)! Il est capable de nous sortir des merveilles comme Fische Fluppen Frikadellen et Funkenschlag et d'autres de qualité nettement moindre. Avec Elektro Manager, il maintient la barre très haut.

Chaqu'un des tours d'Elektro Manager est composé de 3 phases principales:
1) Enchères pour l'ordre du tour
Ces enchères sont particulières car elles sont faites avec nos ouvriers qui serviront plus loin pour le nombre d'action et le nombre de machines à faire tourner. On doit donc trouver le juste équilibre entre vouloir être dans les premiers à jouer et effectuer le plus d'actions possible.
2) Achat de tuiles machines
Chaque ouvrier peut servir à acheter une tuile. Il vaut donc mieux avoir assez d'ouvrier pour ses achats, et être dans les premiers à acheter le tuiles car le choix de tuiles sera d'autant plus grand.
Mais, être dernier n'est pas si défavorable car souvent cette position est couplée à une ristourne et donc l'achat des tuiles lui coûtera moins cher.
3) Production de notre usine
C'est là qu'on décidera du nombre d'ouvriers qui travailleront dans notre usine afin de produire un maximum tout en ayant suffisamment d'ouvrier pour les phases 1 & 2.

Tout ceci donne un jeu assez tendu, où la tactique l'emporte sur la stratégie, et où les choix ne sont pas trop difficiles. Le jeu est beau et clair, les règles sont vite assimilées et les symboles des tuiles sont explicites. Elektro Manager n'est pas un jeu de fine stratégie mais suffisamment intelligent pour passer un bon moment.


Philrey212: 7/10
Elektro Manager est un jeu qui, in fine, n'est pas trop compliqué mais pas mal tactique et aussi stratégique.
Le but est de développer son usine pour produire des caisses et des palettes. Pour ce faire, il faudra acheter des machines et des robots, faire en sorte d'avoir asser de personnel et gérer sa consommation d'énergie (qui ne fera qu'augmenter en coût durant la partie).
Le jeu est tactique car il faut optimaliser ses coups au mieux (achat de machines/robots versus énergie/personnel.
Le jeu est aussi dans une certaine mesure stratégique car il est difficile d'être optimum à chaque tour, ce qui veut dire qu'il faudra recifier "le bas qui blaisse" au tour suivant.
De plus, la surface de l'usine n'est pas extensible. Il faudra donc gérer l'espace adéquatement pour l'arrivée des nouvelles machines.

Je regrette un peu:
- l'aspect répétitif des tours
- le côté fort calculateur
- le peu d'interactivité (chacun développe son usine)
- la manière de rendre les tuiles disponibles à la vente (dépend du nombre d'ouvriers de chaque joueur et de l'ordre du tour), un peu déroutant mais bon, cela tourne;

Je retiens particulièrement:
+ les enchères peu pénalisantes et faisant partie de la tactique (il peut être intéressant de commencer au premier tour et peut-être moins au troisième;
+ le thème est bien conservé. On dévoloppe son usinie avec des robots et des machines;
+ les revenus, basés sur les produits finis
+ les tuiles sont bien complètes (on sait combien coûte une machine, ses exigences énergétiques, ses besoins en personnel, et sa capacité de production)

En bref, la partie fut plaisante et la suivante le sera sans doute aussi mais je redoute la longévité du jeu en lui même.

Benoit: 7,5/10
Le thème est original et bien rendu - on aménage son usine, on achète des nouvelles machines et autres robots et on tente de réduire sa main d'oeuvre tout en augmentant sa production - ça vous rappelle quelque chose? Bin oui, la vraie vie!
Point critique: "le marché" qui donne l'interaction entre les joueurs et vise à apporter une autre dimension est fort encombré ce qui en réduit l'intérêt!
La partie est très agréable et je souscris entièrement à ce que dise mes amis.

Raf: cote de la partie 8,5/10...........cote du jeu 5/10
J'ai adoré cette partie car ce jeu est très tactique et moi c'est ce que j'aime!!! (vu mon niveau stratégique ;o))
Pourquoi, j'ai donné 2 cotes si différente en plus, et bien c'est simple, j'ai beau me refaire la partie dans ma tête je ne vois qu'une seule stratégie gagnante et quand vous l'avez trouvée et bien c'est comme un casse-tête, c'est génial mais quand vous avez la solution et bien ça perd tout son intérêt. Si vous jouez ensuite avec des joueurs qui ne la connaisse pas et bien vous allez gagner et à vaincre sans périls, on triomphe sans gloire :o(, par contre si vous jouez avec des joueurs qui la connaissent et bien le jeu deviendra vite une optimisation totale de chaque coup et la ça risque de durer, durer et encore durer. En gros votre première partie risque d'être géniale, les suivantes beaucoup moins!



Voici le tableau principal du jeu avex les tuiles usine disponibles.



Et voici le tableau individuel de l'usine finale du gagnant. Comme vous le voyez, il a réussi une production de 110 Elektro tout en gardant 50 elektro du tour précédent ce qui lui a permi de remporter la partie alors qu'un de ses adversaires avait réussi à atteindre une production de 120 Elektro! Bravo!

1 commentaire: