mercredi 11 novembre 2009

Colonia

2009 - 3 à 6 joueurs - Expert - Dirk Henn

Anaëlle: 6,5/10


Seb: 7/10
Voici un jeu assez costaud mais avec des règles plutôt évidentes grace notament au découpage du tour de jeu en 7 jours. Le jeu est globalement assez bon mais il y'a souvent des moments plutôt fades: les votes qui sont rarement passsionants, la gestion des cubes qui est rarement tendues (sans doute à cause de mon inexpérience), l'achat des reliques qui est une finalité PV assez peu passionante pour un gros jeu, le sentiment d'être noyé sous les ressources, les lancés de dé pour le nombre de commandes..... Ca fait quand même pas mal de choses mais je retiens malgré tout quelques moments intéressants dont 1 ou 2 votes dont le résultat était aussi incertain qu'important pour le bon déroulement de sa partie. La coexistence de plusieurs coupures est également un plus intéressant à gérer. La beauté du jeu et ces quelques bons moments me donneront sans doute envie de le rejouer afin de mieux le cerner mais je doute devenir un joueur acharné de Colonia.

Philrey212: 7,5/10
Colonia a tenu (presque) toutes ses promesses. J'en avais lu les règles avant Essen.
+ La gestion de ses membres de la famille: ceux placés à un endroit (comme le marché par exemple) ne seront récupérés qu'à la fin de la réolution du même emplacement (le marché donc) le tour suivant. Donc, si vous en manquez, l'impact peut être très important sur la partie. D'un autre côté, faut pas non plus en garder de trop en réserve "inutilement";
+ Le déroulement de la partie est asser simple et sans équivoque. On suit les jours de la semaine comme indiqué sur le plateau de jeu;
+ Magnifique tableau de jeu avec des couleurs chaudes;
+ L'argent que l'on récolte lors de la vente au port peut être de 4 devises différentes, dépendant de la destination du bateau sur lequel la vente a eu lieue. Très original. Et vraimet pas lourd à gérer. Cet aspect rajoute du piment dans le jeu;

- Le facteur chance est quand même omniprésent à plusieurs moments: au marché, les ressources sont tirées au hasard. Pas trop d'influence car connues de tous au début du tour. Par contre, dans les ateliers, le dés intervient pour déterminer les commandes suplémentaires. Ici, c'est le jour même qu'on s'en rend compte, après le placement des cubes.
- Les cartes "loi" qu'on vote en cours de partie. Perso, je trouve qu'elles n'apporate pas grand chose, sauf une par d'aléatoire au jeu;
- Je rejoins Seb, une partie est linéaire, on suit le mouvement;

Donc, à tête reposée, un jeu super agréable à jouer et accessible à pas mal de monde. Nettement moins costaud qu'il n'y paraît par la taille de la boîte!

SwatSh: 7,3 /10

Ayant analysé les règles de Colonia avant d'y jouer, je m'attendais à un jeu ni fantastique, ni mauvais. Et j'ai eu ce que j'attendais!

Tout d'abord, ce qui frappe à Colonia, c'est son magnifique plateau, très grand et son splendide matériel. Rien que ça me donne une irrésistible envie d'y jouer. Le plateau est divisé en 7 jours qui correspondent aux 7 phases d'un tour. C'est original et extrèmement bien fait. Grâce à ça, les règles sont limpides. Rien qu'à regarder le plateau, on voit tout de suite où on en est et où on va.

Il y a peu de hasard dans ce jeu, et le principal consiste à la mise en place de chaque tour. Le hasard ne favorise donc aucun joueur spécifique. Ce qui est un plus indéniable. L'autre, déterminant le nombre de matériaux fabriqués, permet certaines prises de risques assez sympathiques.

Colonia propose une multitude de petits mécanismes. Les deux les plus originaux sont:
1) La gestion de ses pions
A 4 joueurs, chacun dispose de 30 pions qu'il peut utiliser pour exécuter les différentes actions. Mais quand il en utilise pour une action spécifique, il ne récupérera ses pions qu'après avoir exécuté cette action une seconde fois (à la fin de la même phase au prochain tour). C'est une superbe idée, mais elle ne fonctionne pas aussi bien que sur papier. On ne se casse pas vraiment la tête dans sa gestion des pions si ce n'est qu'on sait qu'on doit toujours en garder suffisemment pour les phases suivantes. C'est un bon système, mais sans plus.

2) Les devises
Lorsqu'on livre ses denrées dans les calles des navires, ces navires vont vers 4 villes différentes qui déterminent la devise dans laquelle on sera payé. Avec cet argent, on peut acheter des reliques mais uniquement celles vendues dans cette même devise. C'est assez sympa car ça nous influence sur nos choix de navires à livrer. Mais encore une fois, ce n'est pas le système le plus génial du monde car seuls certains navires partiront du port et donc seuls ces bâteaux nous paieront à ce tour. Comme les reliques en vente sont défaussées à chaque tour nos choix sont assez limités.

Pour le reste, c'est assez classique: une enchère en début de tour détermine l'ordre de jeu, on place ses pions pour exécuter certaines actions et au plus souvent on est premier à choisir, au plus de choix d'actions on aura.

Le mécanisme qui m'a le plus dérangé dans ce jeu est sa linéarité:
Phase 3: on récolte des matières premières
Phase 4: on donne des combinaisons de ces matières premières pour avoir des denrées
Phase 5: on livre ces denrées aux bâteaux qui nous paient en devise en phase 6
Phase 7: on achète des reliques (= points de victoire) avec nos devises

Colonia est donc un bon jeu, avec peu de hasard et des mécanismes originaux que je rejouerai toujours avec plaisir, sans être cependant un jeu super génial et super stratégique.
Je vous laisse admirer les photos artisitiques de notre ami Seb:




2 commentaires: