dimanche 17 janvier 2010

Mordred

2007 - 3 à 4 joueurs - Moyen - M. Wallace - Warfrog



SwatSh: 6,8/10
Mordred est une sorte de "stop ou encore". En fait non, mais Mordred fait un peu penser à ça.
Vous l'aurez compris, Mordred est le jeu le plus léger que je connaisse de Martin Wallace.

A son tour, on choisit la rangée dans laquelle on jette 2 dés. Au plus la rangée est basse, au plus on risque de gagner de l'argent mais aussi de placer des hommes noirs de Mordred. Et au plus on place d'hommes de Mordred, au plus on descend dans l'échelle de Mordred.

Après avoir lancé les dés, on place les hommes de Mordred. On peut de cette manière détruire les constructions des adversaires.
Ensuite, on peut construire des maisons ou des chateaux avec l'argent gagné.

A la fin du jeu, soit il y a plus d'hommes de Mordred que de constructions et alors c'est celui le plus avancé dans la piste de Mordred qui gagne, soit il y en a moins et c'est celui qui a le plus de points de victoire par ses constructions qui gagne.

Ceci donne un jeu léger, court (30') et où la chance est prépondérante mais où le fun est bel et bien présent.


Seb: 6,5/10

Après une partie de Mordred, je serai tenté de dire que M.Wallace souffre d'un syndrôme assez répendu chez les auteurs de gros jeu: il a beaucoup de mal à faire des bons jeux réellement simple. Mordred est très léger mais il propose pas mal de subtilités très intéressantes dans ses règles qui font que c'est un jeu qui couvre une éventail très faible de joueur.

La phase initial, basé sur le lancé de 2 dés est loin d'être subtile vu que tout peut arriver ou presque, avec un peu de chance. A partir de là, on s'amuse à bloquer les adversaires ou mieux encore, à brûler leurs églises avec les méchants bonhommes noirs. On peste parce qu'il nous manque 1 or pour finir la partie avant de voir cette victoire s'éloigner fortement à cause des méchants bonhommes noirs, toujours eux! On se demande si à force, ce n'est pas la deuxième condition de victoire qui va faire la différence. On s'amuse sur un jeu qui présente en plus l'avantage de ne pas durer longtemps. Idéal pour finir une soirée "gros joueur"...

Anaëlle: 8/10





2 commentaires: