mardi 8 juin 2010

Macao

2009 - 2 à 4 joueurs - Expert - S. Feld - Alea - 3 heures

SwatSh: 8/10
Macao est le contraire de Sherwood Forest! Un thème peu présent, mais une mécanique super originale et un hasard contrôlé.
La super trouvaille de Macao est la mécanique de dés liée à sa roue: au début d'un tour, on jette 6 dés. Chaque dé est d'une couleur différente et représente un cube action de cette couleur. Chaque joueur prend les cubes actions de 2 des 6 dés lancés et les place le long de sa roue. Par exemple, s'il choisit le 5 rouge, il prendra 5 cubes rouges qu'il placera en face du 5 de sa roue. S'il prend le 2 noir, il prendra 2 cubes noirs qu'il place en face du 2 de sa roue.
Ensuite, tous les joueurs tournent d'un cran leur roue. Une roue a 7 côtés (heptagone si je me souviens bien ;-)): les 6 chiffres possibles des dés sur 6 côtés (de 1 à 6 quoi!) et une flèche sur le 7ème côté. Il prend alors tous les cubes actions qui se situent en face de la flèche.
Ce système, bien que fort peu lié au thème, est très subtil. Les cubes actions nous permettent d'effectuer certaines actions! Plus on en a, mieux c'est. On a donc intérêt à choisir les plus gros dés. MAIS:
- A la fin d'un tour, tout le monde doit défausser les cubes qui se trouvaient en face de sa flèche et qu'il n'a pas utilisés.
- S'il n'y a pas de cube en face de sa flèche, non seulement le joueur ne pourra pas effectuer d'actions, mais en plus il reçoit une pénalité de 3 points de victoire (ça fait mal!)
- Certaines actions (les plus puissantes) nécessitent l'emploi de cube actions de différentes couleurs. On a donc quelques fois intérêt à choisir des dés de moindre valeur.
Pour le reste, le jeu est fortement basé sur les cartes. A chaque tour, dans l'ordre du tour (influencé par nos actions), on doit prendre une carte parmi celles disponibles. On place alors ces cartes sur son plateau individuel qui comporte 5 cases. Si le plateau individuel est rempli, on doit défausser une carte et on reçoit une pénalité de 3 points (ça refait mal!). Pour enlever les cartes de son plateau et les activer (= recevoir le bonus de la carte), il faut payer une combinaison de cubes actions!
Le choix des cartes que l'on va prendre va se baser sur différents éléments:
- la difficulté à activer la carte (s'il faut 4 cubes actions de 4 couleurs différentes c'est vachement plus compliqué qu'un seul cube)
- Le bonus donné par la carte
- La possibilité qu'on a à activer la carte en fonction des cubes actions qui seront disponibles dans les prochains tours le long de notre heptagone.
- Le choix des cartes car si on est le dernier joueur, on aura moins de choix que les autres.
La gestion de ses cartes est très importante dans le jeu et aussi assez compliquée. En fin de partie, chaque joueur se retrouve avec une dizaine de cartes activées, ce n'est pas facile à gérer.
Le jeu est actuellement disponible en allemand et sortira bientôt en anglais. Aucune version française n'est annoncée à ma connaissance. Les cartes comprennent beaucoup de texte. Mais sur le net, vous trouverez des traductions et même de jolis stickers à coller sur les cartes. N'étant pas très manuel, j'ai choisit d'écrire avec un marqueur la traduction française sur les cartes mêmes. Et bien, je peux vous dire que ça ne dérange absolument pas. (c'est juste que ça m'a pris quelques heures :-( )
Pour le reste, en dépensant nos cubes actions, on peut construire des quartiers dans la ville qui nous rapporteront des points de victoire et des ressources que l'on pourra transporter avec notre bateau vers les ports européens pour gagner aussi des points de victoire. On peut aussi construire le mur de la ville afin de gagner des places dans l'ordre de tour ou dépenser de l'argent pour recevoir des points de victoire. L'argent est gagné grâce aux cartes ou à certains quartiers de la ville.
Au final, malgré le thème peut présent, Macao est un jeu très calculatoire, assez stratégique, aux choix cornéliens, à la durée assez longue (comptez 3 heures car principalement le choix des cartes prend énormément de temps: il faut toutes les lire puis encore bien choisir!) et aux mécaniques très originales.
Seconde soirée
Macao est vraiment un jeu bien foutu. Je l'aime toujours autant mais je maintiens aussi mes griefs: il y a pour moi quelque chose qui ne tourne pas rond avec ces cartes. Il y a pour moi beaucoup trop de hasard de tirer la carte qui nous convient ou pas et on ne choisit pas la carte par le bonus qu'elle pourrait apporter mais plutôt par le coût qu'on est capable ou non de payer.
De plus, la durée est trop longue pour moi et on attend trop longtemps avant de pouvoir jouer.
Dommage car sinon, ce jeu pourrait être dans mes tops de 2010...

Philrey212: 8,8/10
Et bien, Macao est une bonne surprise. J'en avais lu les règles pour Essen 2009 et Macao me semblait bien intéressant. Force est de constater que cette partie confirme mon impression.
Tout d'abord, le système de roue qui pivote à chaque tour est excellent. Il permet de voir les cubes qui seront disponibles dans les prochains tours. une vraie surprise que ce mécanisme.
Ensuite, les tours s'enchaînent sans vrai temps morts. Même si on doit prendre le temps de lire les cartes, leurs effets et leur coût.
La manière de prendre des points de prestige est variable:
1. en les achetant simplement au cours du moment;
2. en livrant des marchandises dans les ports;
3. en prenant le contrôle des quartiers de Macao;
4. en activant certaines cartes.
Autre point positif, les règles. Tout est limpide et la partie tourne à merveille. Je ne pense pas qu'on ait dû s'y replonger pour éclaircir un point ou l'autre.
Par contre:
1. Le jeu est pas mal calculatoire, surtout dans la deuxième partie;
2. A part la première carte, par manque d'expérience, on choisit plus les cartes en fonctions des cubes disponibles sur notre rosette que pour l'avantage qu'elles procurent. La raison principale est l'aspect hasard des dés qui déterminent le choix de cube et leur nombre disponible, et quand ils seront disponibles. Il est donc loin d'être évident de rassembler 3 ou 4 cubes de couleur différentes sur le même endroit de la rosette.
3. Le choix des cartes est la phase la plus "lente" du tour puisqu'il faut les lire et analyser ses cubes.
Tous ces points un peu plus négatifs n'enlèvent absolument rien au plaisir ludique que peut procurer Macao. Une excellente partie!
Espérons seulement qu'une version française soit un jour disponible.

Seconde soirée
Toujours aussi excellent. Cette deuxième partie a fait ressortir la lenteur du jeu, surtout pendant le choix des cartes. Néanmoins, on a vu pire.
Autre petit bémol, j'ai pas mal ramé au début: quelques tours derniers joueurs sont à éviter car vous n'avez plus trop le choix dans la sélection de cartes. Et les cartes, il faut pouvoir les activer sans trop tarder au risque de se ramasser de points négatifs, ce qui m'est arrivé 3x pendant cette partie.
Mais je reste preneur!
Thierry: 9/10
Que dire de plus sur la mécanique après deux tels avis ! Rien pour ma part. Donc je vous ferai juste part de mon appréciation. En fait, excellent, Macao m'a autant plu que Puerto Rico (je compare ces deux jeux car on y retrouve quelques similitudes -jeu aléa, plateaux central et individuel, activation des cartes, contexte semblable à savoir achat/vente de marchandise, expédition,...). C'est un jeu qui nécessite constamment d'opérer des choix qui ne sont pas du tout évident ou automatiques. L'implication des joueurs y est donc très forte et il y a très peu de temps mort (même le choix des cartes ne m'a pas paru long). Autre point fort, l'indécision ! Impossible de prévoir le vainqueur jusqu'au décompte final, ce qui est indéniablement un bon point car le suspense est très présent. Franchement, j'ai pas vu le temps passé et en redemande ! Quand on aime les jeux de société, c'est exactement ce type de soirée qu'on à envie de vivre. Bravo et merci à SwatSh pour son super travail de traduction!

3 commentaires: