dimanche 13 juin 2010

Gonzaga

2009 - Moyen - 2 à 4 joueurs - Duccoli - Da Vinci Ed - 1 heure

SwatSh: 6,5 /10

Gonzaga est un jeu simple et léger.

La carte représente l'Europe comprenant différents hexagones dont certains montrent un dessin de port de certains types ou de villes.

On doit placer différentes formes (le choix est imposé au hasard par les cartes) sur le jeu en essayant de poser ses formes sur:

- 3 ports du même type

- Différentes villes de son objectif secret

- Relier ses formes de manière continue pour obtenir le bonus de la plus grande série.

Plusieurs aspects sont assez handicapants:

- Le fait de ne pas avoir le choix du type de tuile à poser

- Le fait d'être fort limité dans ses actions puisqu'on ne peut pas choisir 2 fois de suite le même territoire où poser sa tuile et le même type de chose (ville ou port) à recouvrir.

- Le fait que la place sur la carte est limitée et que c'est celui qui posera en premier sa tuile qui pourra empêcher les autres de poser les leurs. Le hic là dedans est que l'ordre des joueurs est déterminé au hasard également.

Gonzaga est donc un jeu léger et sympa mais où le hasard est beaucoup trop présent à mon goût.

Philrey212: 6,8/10
Gonzaga m'a surpris par son matériel. Tous ces hexagone qui forment des ... fiefs? ... et qu'il placer au mieux de ses intérêts. Original et sympa. Les règles sont vite assimilées et une partie ne dépasse pas les 90 minutes. Deux qualités à ne pas dédaigner.
Le hasard joue un rôle important puisque c'est une carte de notre pioche qui indique le fief à placer. A chacun d'en faire le meilleur usage possible.
Alors oui, difficile d'établir une stratégie long-terme mais pas non plus totalement impossible. A chaque joueur d'anticiper "au mieux" le placement possible des autres et jouer en conséquence. Mais c'est vrai, cela ne marche pas toujours et peut en frustrer plus d'un.
En résumé, j'ai bien apprécié Gonzaga, jeu de complexité moyenne!

Benoit: 5,5/10
Très bonne première impression de Gonzaga par un matériel très réussi: un chouette rendu historique du plateau de jeu et des cartes, originalité des fiefs malgré un aspect plastique un peu moins heureux. Les règles sont fluides et facile à présenter.
La partie commence en recevant un fief au hazard à poser sur la carte de l'Europe en fonction d'une carte action que l'on choisi secrètement... et là, ça ne marche pas (du moins dans notre partie à 4 joueurs)! On se retrouve en permanence bloqué par un autre joueur qui a intentionnellement (ou pas) pris notre place et on se retrouve à chercher un autre emplacement probablement foireux pour notre malheureux fief devenu inutile sauf peut être pour déranger le joueur suivant ou faire don de notre fief à l'église...
Je crois plus à Gonzaga dans un environnement familial pour se détendre sans prise de tête avec le fun du placement des fiefs en oubliant la stratégie LT. Suite au prochain épisode...


3 commentaires: