dimanche 13 juin 2010

Déluges

2009 - Moyen - 3 à 4 joueurs - Besançon & Marchal - Ed Le Joueur
Explication des règles: 30 minutes
Durée de notre partie: 4 heures



SwatSh: 4 /10
Déluges, c'est la cata!
Déluges, c'est la ca-ta-strophe!

Déluges jouissant d'une belle réputation sur le net, j'étais assez impatient d'y jouer.

Mais outre sa bonne réputation, Déluges fournit des règles simples et originales: Un jeu de combat, de construction et de ressource mais:
- Un système de coût de construction super bien trouvé (cfr photo en bas de l'article)
- Un système de combat sans hasard et super simple:
1 (ami) contre 1 (ennemi) = 0 (les 2 éliminés)
2 contre 1 = 1
....
- Les déluges et l'eau qui monte après certains événements et qui détruit alors certains territoires les remplaçant par des cases mer.
- Et j'ai gardé le meilleur pour la fin: pour moi la plus belle trouvaille du jeu est toute cette fornication:
* 2 ouvriers sur la même case donnent vie à un ouvrier
* 2 esclaves idem
* 2 fanatiques idem
* 2 forets idem

Ajoutez à cela le fait qu'un ouvrier sans boulot devient fanatique et que quand une province contient plus de fanatiques que de pions à vous cette province sombre dans le fanatisme et est perdue à jamais et vous obtenez un jeu super alléchant.

Outre le jeu de combat et de conquêtes, il va falloir bien gérer la population d'ouvriers afin de toujours les tenir occupé et d'éviter la surpopulation fanatisante.

Mais qu'est-ce que tout ceci donne concrètement?

Tout d'abord, au lieu des 90 minutes prévues sur la boite, notre partie a duré 4 heures!

Et 4 heures pour un jeu comme ceci, c'est long, trop long. A la fin du jeu, on en avait tous marre.

Surtout qu'après 30 minutes de jeu, un joueur se faisait attaqué par surprise et perdait tout espoir de victoire tandis que son agresseur prenait un ascendant prépondérant dans la partie voué à une victoire sans surprise.

Heureusement tout de même que les 2 joueurs "neutres" ont essayé de contrer cet ennemi devenu surpuissant mais leurs essais étaient vains...

La fin du jeu survenant lorsque 14 provinces ont été déboisées, ces déboisements n'ayant lieu que par la volonté des joueurs, le joueur victorieux s'est dit qu'au plus vite il déboiserait tout, au plus vite le jeu se terminerait. Malheureusement il avait mal compté et est arrivé à 13 provinces déboisées. Là, les 2 joueurs neutres ont fait traîner la partie encore 2 heures afin de pouvoir rattraper le premier joueur en construisant des monuments rapportant des points de victoire.

Autrement dit, le jeu a traînaillé durant encore 2 heures supplémentaires, durant ces 2 heures, 1 des 4 joueurs ne jouait plus, l'autre, le premier, était très limité dans ses actions car il avait déjà tout déboisé et les 2 autres veillaient à engranger un max de points de victoires tout en ne s'ennuyant pas de trop et en évitant absolument de déboiser une nouvelle province.

Bref, ce n'était pas très passionnant.

Déluges me laisse un sentiment amer: Une superbe mécanique assez originale et pourquoi n'a-t-elle pas bien tourné lors de notre partie? Qu'est-ce qu'on aurait dû faire pour éviter cela?

Nous ne savons pas mais cette première partie de Déluges ne m'a absolument pas donné l'envie d'en refaire une seconde...


Philrey212: 6,5/10

Déluges ne laissera personne indifférent, c'est certain. ON n'aime ou on n'aime pas, on ne peut que souligner le thème original et bien respecté.


Cette partie de Déluges m'a enthousiasmé et m'a déçu, deux sentiments contradictoire.

D'abord, les points positifs du jeux:

+ La chance n'intervient pas du tout. Tout est visible et tous les coups sont permis;

+ Le nombre de tours de jeu est variable. En effet, il dépend de l'ardeur de déforestation des joueurs. Très original;

+ Au plus on coupe les forêts, au plus l'eau monte, emmenant tout sur son passage. In fine, on en revient à son point de départ territorialement, poussé par la montée des eaux;

+ L'apparition des fanatiques, lorsque des ouvriers n'ont pas de travail. S'ils deviennent majoritaire, ils s'emparent du territoire qui est perdu à jamais pour tous les joueurs;

+ les règles sont simples;


Malheureusement:

- le matériel n'est vraiment pas terrible. L'odeur à l'ouverture de la boîte est impressionnante, les couleurs des pions est perfectible, la multitude de marqueurs en carton "trop fin" l'est également ainsi que le tableau de jeu;

- La boîte annonce une durée de 90 minutes. Notre partie a tardé plus de 4 heures, vraiment trop trop long;

- la fin de la partie, on tourne en rond. Le compteur de déforestation s'est arrêté à 13. Du coup, a chaque tour, on s'arrange pour ne pas "déforester" une région supplémentaire. Etant devant les autres joueurs depuis quelques tours déjà, mais réduit à 2 territoires avec en tout et pour tout un seul ouvrier, je ne pouvais plus faire avancer le compteur et faire terminer cette partie qui se trainait. Les deux autres joueurs encore en jeu ont donc tirer la partie en longueur afin de pouvoir me rattraper!


Du coup, j'ai l'impression que le jeu est sorti trop tôt (ce n'est que mon avis, bien sûr). Quelques points de règles pourraient être adaptées afin d'éviter une fin de partie comme nous l'avons vécue.


Le matériel laisse aussi penser que sa mise en production fut bâclée.


Et c'est vraiment dommage pour un thème et un jeu avec un gros potentiel!

Et Raf, t'as raison, on aurait dû arrêter nettement plus tôt et passer à autre chose.


Raf: 2/10

Certaines parties du jeu sont très interressantes, mais je ne vais pas revenir dessus car Swatsh l'a très bien fait par contre pour ce qui est dés moins attention je vais me lacher...

Mais qu'est ce que c'est que ce jeu de M........., comment peut-on inventer un jeu ou dès le deuxième tour de jeu, c'est a dire après plus ou moins 3 minutes de jeu vous êtes déjà éliminé et cela sur une partie interminable de 4 heures! et ceci pas parce que vous avez fait une bourde monumentale, juste le fait qu'un adversaire a décidé de vous attaquer et qu'il n'y a pas de défense, résultat un bon coup au morale, vous perdez vos esprits vous faites une conneries le tour suivant et Paf, il n'y a plus qu'a regarder les autres joueurs et faire le service.."Quelqu'un veut encore du vin?...j'ouvre un paquet de chips?" Vous résistez tant bien que mal grâce à la pitié de vos adversaires et ben non car vous, vous êtes bloqués sur une zone inondable et on range gentilement votre couleur dans la boite. Pourquoi créer un jeu de longue durée où les joueurs ne terminent pas en même temps? Vous faites quoi après?

Les tours de jeu sont très lent, vous avez l'impression que ce n'est jamais a vous de jouer et donc pour rentrer dans le jeu c'est très difficile, enfin pour ma part a peine rentré, on m'a fait sortir!

Et alors pour couronner le tout, vos amis sont des acharnés de la victoire et donc préfére se faire ch.... encore pendant 2 heures, parce qu'il y a encore un mince espoir de victoire et qu'il faut gagner!!

Swatsh si tu vends le jeu, je vais te l'acheter...pour allumer mon prochain BBQ!





Au début du jeu, chaque joueur est présent dans un des 4 continents:
- le joueur blanc, sur le continent blanc, ne produisant que des ressources blanches
- etc

Et voici le tableau de coût de construction:
10 ressources d'une seule couleur = 1 construction
4 + 4 (4 ressources de 2 couleurs différentes) = 1 construction
2 + 2 + 2
1+1+1+1
...

On a donc tous intérêts à conquérir d'autres territoires produisants d'autres ressources de couleurs différentes.

3 commentaires: