mardi 22 juin 2010

Age of Industry

2010 - 3 à 5 joueurs - Expert - M. Wallace - Treefrog

Explication des règles: 45 minutes

Durée de la partie: 3 heures



SwatSh: 9,8 /10

Martin Wallace est tout de même l'anarchiste des créateurs de jeux!

Il nous annonce Age Of Industry comme le petit frère de Brass en plus simple et plus léger.

Alors avec ses 14 pages de règles, même si elles sont moins touffues que celles de Brass, on ne peut pas dire que ce soit léger!

Et avec ses 3 heures de jeu, même si Brass dure plus longtemps, on ne peut pas dire qu'Age of Industry soit si familial que ça.


Age of Industry, même s'il est plus léger que Brass, n'en reste pas moins un jeu long et complexe à la Martin Wallace.


Alors que donne la bête?

Age of Industry est un jeu très profond ou stratégie et tactique se marient bien, où on va optimaliser ses coups tout en veillant à respecter sa stratégie. Et des différentes stratégies, il y en a... Les choix sont particulièrement cornéliens et vous assurent des réflexions intenses.

De plus l'interaction entre les joueurs est fort présente, tout comme dans Brass: Veiller à ce que les autres joueurs ne puissent vendre avant vous ou construire une mine juste au bon moment avant vos adversaires et quand il manque beaucoup de charbon sont des dilemmes fréquents dans Age of Industry. Ou encore profiter d'une opportunité pour écraser une construction adverse.

Malgré sa durée (3 heures), les tours de jeu passent vite et on ne s'ennuie jamais.

Wallace a retrouvé son excellence avec Age of Industry.

Philrey212: 9/10

Voici une bonne soirée. Excellent que ce Age of Industry. Le petit frêre de Brass n'a rien a envier à son ainé.

Les règles sont selon moi plus accessible que Brass. Mais difficile de comparer les deux car trop de temps s'est écoulé entre les deux jeux. Mon souvenir de Brass est excellent. Celui d'Age of Industry le sera aussi.

M'ayant un peu dispersé au début, je me retrouvais dans l'impossibilité de 'construire' quoi que ce soit car je n'avais pas accès aux ressources. J'ai donc du patienter quelques tours avant de pouvoir évoluer un tant soit peu. Du coup, je baisse un peu les bras en me disant que je vais ramer pour rattraper mon retard. Je vois les deux autres joueurs déjà se débarrasser de leurs emprunts quand moi j'en ai encore deux, et pas prêt de les liquider. Que du contraire!

Etrangement, et tant mieux pour moi et la soirée ;), je parviens à remonter la pente. Ce qui me fait penser que les dettes du départ, qu'on essaie de limiter au max pour éviter de payer trop d'intérêt à chaque tour, ne doivent pas être liquidée obligatoirement rapidement. Ce n'est pas l'objectif "court" terme du jeu!

En conclusion, plusieurs stratégies possibles. De grosses réflexions pour un jeu dont les tours passent sans s'en rendre compte. tour de seulement 3 phases. Etonnant pour Maître Wallace ;)

Benoit: 9,4/10

Encore une grande soirée jeu avec "Age Of Industry"! Malgré notre partie de 3 heures, pas un temps mort.

L'interaction est très présente grâce à plusieurs mécanismes géniaux: celui qui m'a frappé est de pouvoir construire ses bâtiments industriels ou mines dans des villes par le biais de deux types de carte très différents: soit par une carte région (tu construits ce que tu veux dans la région "Bavière") ou un bâtiment spécifique en prolongement de ses voies ferrées. On peut utiliser les voies des autres joueurs pour transporter ses marchandises mais pas pour s'étendre...

Un autre intérêt du jeu est la capacité de rebondissement! Philrey qui semblait largué après deux coups est super bien revenu dans la partie et me coiffe sur le fil grâce à une stratégie différente.

Du tout bon pour un public averti.































1 commentaire:

  1. Some really fantastic content on this web site, thanks for contribution. “Be absolutely determined to enjoy what you do.” by Sarah Knowles Bolton.

    --------------------------
    Cattle exports | Beef exports

    RépondreSupprimer